Architecture de la membrane plasmique QCM2

1) Les glycérophospholipides membranaires :

a) sont tous identiques

b) sont des esters de la sphingosine

c) sont formés d’une molécule de glycérol estérifiée par deux acides gras et un acide phosphorique

d) sont des molécules apolaires

e) possèdent un groupement polaire et un groupement stéroïde

2) Le cholestérol est une molécule lipidique important de la structure membranaire. Il partage avec les phospholipides certaines propriétés comme le fait :

a) de s’orienter perpendiculairement à la membrane plasmique

b) de participer à la formation de canaux ioniques

c) d’avoir un pôle hydrophobe et l’autre hydrophile

d) de renforcer la rigidité membranaire

3) Les protéines transmembranaires :

a) sont aussi nombreuses que les molécules lipidiques

b) sont liées à la membrane plasmique par des liaisons faibles

c) possèdent une extrémité amino-terminale et une extrémité carboxy-terminale qui sont toujours extracellulaires

d) sont amphipatiques

e) peuvent être purifiées plus facilement que les protéines périphériques

4) Les protéines membranaires ancrées :

a) s’associent à la double couche lipidique par l’intermédiaire d’un acide gras

b) interviennent comme des récepteurs de ligand et assurent la transmission de signaux d’origine extracellulaire

c) sont liées à la double couche lipidique par des molécules de glycophosphatidylinositol

d) sont forcément amphipatiques

e) possèdent des segments intramembranaires lipophiles

5) Les protéines périphériques :

a) ne se détachent de la membrane plasmique qu’après des traitements par des détergents ou des solvants organiques

b) sont liées par des liaisons covalentes à des composants de la membrane plasmique

c) sont liées par des liaisons faibles à des composants de la membrane plasmique

d) font des liaisons hydrophobes avec la bicouche

e) sont toujours entièrement localisées en dehors de la cellule

6) Les phospholipides de la membrane plasmique

a) comme le cholestérol, sont amphiphiles

b) interviennent dans l’asymétrie de la membrane plasmique

c) se répartissent spontanément d’une manière asymétrique dans la membrane plasmique

d) comprennent la phosphatidyléthanolamine et la phosphatidylsérine qui se répartissent dans des feuillets différents

e) incluent la sphingomyéline

7) Les phospholipides :

a) incluent l’acide phosphatidique, la phosphatidylcholine, la phosphatidyléthanolamine

b) possèdent une seule chaîne aliphatique

c) ne sont pas des molécules amphiphiles

d) interviennent dans la fluidité de la membrane grâce aux doubles liaisons qui sont deux fois plus rigides que les liaisons monovalentes

e) sont également présents dans la membrane des organites cellulaires

8) Le cholestérol :

a) est une molécule amphiphile qui détermine l’asymétrie de la membrane plasmique

b) prévient l’insaturation des lipides qui est à l’origine d’une modification de la fluidité de la membrane plasmique

c) est responsable du faible degré de fluidité de la membrane interne mitochondriale

d) n’influence pas la fluidité membranaire

e) possède une chaîne aliphatique et quatre cycle accolés constituant la partie apolaire de la molécule

9) Les membranes biologiques :

a) sont formées d’une bicouche de phospholipides dont le degré d’insaturation modifie la fluidité

b) possèdent des protéines qui contiennent une ou plusieurs hélices alpha transmembranaires

c) possèdent des glycolipides qui sont responsables de l’asymétrie membranaire

d) possèdent plus de molécules protéiques que de molécules lipidiques

e) contiennent une proportion importante de glucidiques

10) Les molécules lipidiques :

a) sont mobiles dans la couche lipidique

b) sont capables de se déplacer rapidement lorsqu’elles effectuent des déplacement latéraux

c) peuvent effectuer des mouvements de rotation selon leur axe

d) peuvent passer de la couche externe à la couche interne et vice versa : ces mouvement sont rares et dépendent de l’énergie fournie par le milieu extracellulaire

e) sont incapable de faire du flip-flop sans l’aide d’enzymes spécifiques

11) L’asymétrie membranaire est due non seulement à la présence du « cell coat » mais aussi à la répartition des lipides dans la membrane plasmique. Ainsi :

a) la phosphatidylsérine est situé dans le feuillet externe de la membrane plasmique

b) la phosphatidylsérine est situé dans le feuillet interne de la membrane plasmique

c) la phosphatidylcholine est situé dans le feuillet externe de la membrane plasmique

d) la phosphatidylcholine est situé dans le feuillet interne de la membrane plasmique

e) le cholestérol occupe surtout le feuillet externe afin de conférer à la membrane plasmique une rigidité supérieure à celle du feuillet interne

12) Le degré de fluidité de la membrane plasmique :

a) dépend de la saturation des phospholipides

b) est indépendant de la quantité de cholestérol

c) dépend de la température

d) est inversement proportionnel à l’augmentation du nombre de doubles liaisons des chaînes hydrocarbonées

e) est proportionnel au nombre de doubles liaisons des chaînes hydrocarbonées

13) Les microdomaines lipidiques :

a) sont moins rigides que la reste de la membrane plasmique

b) sont recouverts, sur leur face externe, de cavéoline

c) sont riches en cholestérol

d) sont insolubles dans les détergents

e) portent beaucoup de récepteurs sur leur face extracellulaire

Post a comment or leave a trackback: Trackback URL.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :